JORIS_003.jpg
Joris Laquittant 

Joris intègre en 2013 la Fémis dans le Département Montage et en sort diplômé en 2017. 

Entre 2014 et 2019, il monte une dizaine de courts-métrages dont "Gabber Lover" de Anna Cazenave Cambet, sélectionné en compétition à la Cinéfondation au Festival de Cannes 2016,  "Diversion" de Mathieu Mégemont, Grand Prix du Court-Métrage au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer 2019 ou encore "Pipo et l'amour aveugle" de Hugo Le Gourrierec, plus de cinquante fois primé en festival.

En 2020, il monte le premier long-métrage de Anna Cazenave Cambet, "De l'Or pour les Chiens" produit par CG Cinema et distribué par Rezo. Le film est sélectionné à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 2020. Il collabore aussi au montage des longs-métrages documentaires de Pierre Boutillier : La Promesse (2018) puis L'Echappée (2021). En 2022, il signe le montage du troisième long-métrage du collectif canadien RKSS (Turbo Kid, Summer of 84), une comédie d'horreur en langue anglaise intitulée "We Are Zombies". 

Bien que monteur de formation et de vocation, il s'autorise quelques pas de côté en tant que graphiste et affichiste pour des courts et longs-métrages, mais aussi en tant que réalisateur. En 2022, il réalise "La Bête", un court-métrage fantastique mêlant folk horror et inspiration Amblin, produit par Artisans du Film et OCS.